Défaillances France : Euler Hermes annonce la fin du recul dès 2018 (0%) et un rebond en 2019 (+2%)

Selon Euler Hermes, le rebond des défaillances d’entreprises constaté au T3 2018 en France se confirme. En effet, comparé au point bas atteint à fin mai 2018 (53 113 défaillances en cumul 12 mois), le nombre de défaillances d’entreprises françaises a cru de +2,2% à fin octobre 2018. De quoi imaginer la fin d’un repli continu amorcé en avril 2015 ?

Vers une stabilisation du nombre de défaillances en 2018

En France, le nombre de défaillances ne cesse de reculer depuis 2 ans (-7% en 2017 et 2016). Mais selon Euler Hermes, la fin de cette tendance devrait survenir dès cette année (0%). En cause, trois facteurs qui mettent sous pression la trésorerie des entreprises françaises et les fragilisent : le ralentissement de la demande des ménages, la contraction des marges des entreprises, et la hausse des délais moyens de paiement.

« D’un côté, les débouchés commerciaux pour nos entreprises sont moins nombreux, en témoignent le ralentissement de la consommation (+0,9% en 2018, après +1,1% en 2017) et de l’investissement (+1,6% en 2018, après +5,6% en 2017) des ménages français. De l’autre, alors qu’elles étaient assez stables autour de 32% depuis début 2015, les marges des entreprises françaises se sont contractées au T2 2018 (31,5%). Enfin, les délais de paiement moyens pratiqués en France se dégradent : ils atteignaient 74 jours en 2017, soit une hausse de +2 jours par rapport à 2016 », confie Stéphane Colliac, économiste en charge de la France chez Euler Hermes.

Lire la suite : Euler Hermes